Attention: Vous utilisez une ancienne version d'Internet Explorer. Pour un affichage optimal, merci d’utiliser un navigateur plus récent : Google Chrome, Mozilla Firefox ou Microsoft Edge.

 

La prévoyance vieillesse en Suisse.
Expliquée simplement.

  • Il vaut mieux commencer à penser à sa prévoyance vieillesse alors qu'on est encore jeune.
  • Plus la durée est longue, plus le patrimoine constitué sera durable.
  • Les indépendants, les femmes et les hommes au foyer ont, eux aussi, besoin d’une prévoyance vieillesse.
La prévoyance vieillesse, c’est pour les vieux. Et en plus, c’est compliqué. Les deux sont vrais. Mais plus on s'y prend tôt, plus c'est facile. Une fois que vous aurez lu ce guide, vous saurez l’essentiel. Et vous pourrez agir rapidement.  
Des vacances à vie. Pouvoir consacrer la plus grande partie de son temps à ses loisirs. Et avoir suffisamment de temps pour sa famille et ses amis. Un programme plutôt sympa. Le chemin à parcourir pour y parvenir n'est pas facile. Mais c'est possible. La solution se résume en deux mots: épargne vieillesse Vous trouverez dans ce guide les principaux conseils pour votre prévoyance vieillesse.
Il est vrai qu’on préfère tous reporter à plus tard le moment de s’occuper de tout ce qui concerne sa retraite. Mais le fait est que nous vivons de plus en plus longtemps, notamment grâce aux progrès de la médecine. En conséquence, la prévoyance vieillesse doit elle aussi couvrir une plus longue période. À partir de quand  faut-il effectuer des versements pour sa prévoyance vieillesse? Le plus tôt sera le mieux. Même lorsqu’on est jeune. Plus l’épargne pour la prévoyance vieillesse est constituée tôt, plus c'est intéressant. Et même si l'on commence par de petits montants. Dès que vous disposerez d’un revenu, mettez-en une partie de côtéchaque mois: une cotisation pour votre  prévoyance vieillesse.  Et comme vous vous habituerez rapidement à ne pas dépenser la totalité de votre salaire, rien ne vous manquera au quotidien.

Un logement en propriété? Un grand nombre d'actions? Ou une assurance? Différentes options  s’offrent à vous pour planifier votre prévoyance vieillesse,  La solution que vous choisirez devra correspondre à votre personne, à vos préférences et à vos besoins. Nous déterminerons avec vous, dans le cadre d’un entretien de conseil individuel, ce qui est le plus judicieux pour votre prévoyance vieillesse.

En Suisse, vous pouvez en principe investir votre argent dans le 3e pilier sous forme d'actions ou de fonds. Si vous souhaitez miser davantage sur la sécurité, vous pouvez également conclure une assurance dans le cadre du 3e pilier. Le pilier 3a correspond à la prévoyance liée, qui offre de nombreux avantages mais est très réglementée. Vous ne pouvez par exemple pas choisir librement le moment de retrait des fonds de votre prévoyance vieillesse ni le montant qdes versements annuels (état 2021):

  • employés CHF 6883.– au maximum
  • indépendants sans caisse de pensions: 20% du revenu net de l'activité lucrative jusqu’à CHF 34 416.– au maximum

Quoi qu'il en soit, cette solution offre des avantages fiscaux: vous pouvez en effet déduire intégralement vos versements de votre impôt sur le revenu. Par ailleurs, pour réduire la charge fiscale lors du retrait, il peut être intéressant de conclure différents contrats du pilier 3a et d’opter pour un versement par étapes, avec par exemple un premier versement cinq ans avant l'âge de la retraite.

Le pilier 3b correspond à la prévoyance libre, moins réglementée, mais qui offre peu d’avantages fiscaux.  

Posséder enfin son propre logement? Pourquoi pas, puisque  l'achat d'un appartement ou d'une maison est aussi un bon moyen d'assurer ses vieux jours. En effet, à la retraite, vous ne payerez plus qu'un modeste intérêt hypothécaire au lieu d'un loyer élevé et disposerez ainsi de plus d'argent pour d'autres choses.  Et votre bien immobilier prendra de la valeur au fil du temps; Vous faites ainsi coup double.

Tenir en équilibre sur une jambe, c’est difficile. Sur un seul pilier, c’est la même chose. C'est pourquoi la prévoyance vieillesse en Suisse repose sur trois piliers.  Le nombre de piliers qui vous convient à vous en particulier, dépend avant tout de votre revenu. S’il est inférieur à CHF 21 510.– (état 2021), vous êtes couvert uniquement par le  1er pilier (AVS)
. Par ailleurs, les cotisations au 2e pilier (LPP/caisse de pensions) pour votre prévoyance vieillesse sont versées aussi bien par vous-même, en tant qu’employé, que par votre employeur. Jusqu’à un revenu de CHF 86 040.–, votre couverture sera suffisante.

Mais si vous gagnez plus, l’AVS et la caisse de pensions ne seront généralement pas suffisantes et il y aura une lacune de prévoyance, qui augmentera proportionnellement à vos revenus. Si vous êtes indépendant et que vous n'avez pas de caisse de pensions, il est particulièrement important de souscrire une prévoyance privée, car vous ne pouvez pas recourir aux trois piliers de la prévoyance vieillesse suisse.

Si vous êtes une femme au foyer ou un homme au foyer, nous vous recommandons également d’effectuer des versements dans le 3e pilier afin d’assurer votre prévoyance vieillesse à long terme.

Dans tous les cas, nous vous invitons à faire notre check-up de prévoyance. Vous saurez ainsi rapidement si et où votre prévoyance vieillesse présente des lacunes.

Votre prévoyance vieillesse est aussi individuelle que votre empreinte digitale. Mais il existe une règle empirique: si vous épargnez régulièrement 10% de votre revenu durant votre jeunesse, en plus de l'AVS et de la caisse de pensions, vous disposerez d'assez d'argent pour vos vieux jours.  Pour un revenu de CHF 5000, cela correspond donc à CHF 500 par mois. Et si vous investissez cette somme dans le pilier 3a, vous économiserez également des impôts, puisque vous pouvez déduire les versements dans le pilier 3a de votre revenu imposable.

Bien entendu, cette règle empirique ne tient pas compte de votre situation personnelle,  que nous vous recommandons de faire analyser par un professionnel. Vous obtiendrez ainsi une solution adaptée qui vous conviendra aujourd'hui, mais aussi demain.

Patrick, DIgital Specialist, Allianz Suisse
Geoffrey
Gestionnaire de segment Senior Prévoyance/placements
Geoffrey travaille dans le secteur des assurances depuis plus de 20 ans. C'est un expert pour toutes les questions concernant l'assurance-vie et les produits de placement, notamment en rapport avec la prévoyance vieillesse et la planification de la retraite. Geoffrey aime passer son temps libre dans les montagnes ou dans des pays lointains
L’assurance optimale pour vous?
Nous la trouverons ensemble lors d’un entretien personnel.
Conseils individuels en matière de prévoyance
Qu’est-ce qui est le plus judicieux pour vous? Grâce à notre assistant digital, découvrez directement le type de prévoyance qui vous convient.

Découvrir le type de prévoyance
Vérifiez vos connaissances de prévoyance avec notre quiz. Sans inscription. Sans données personnelles. Avec seulement 5 minutes de votre temps.
 
Découvrir maintenant
CELA POURRAIT AUSSI VOUS INTÉRESSER

Épargner et investir
Épargner est toujours judicieux. Ensemble, nous identifions la solution de prévoyance qui vous convient le mieux.
Ce qu’il y a de mieux à la retraite, c’est de disposer de beaucoup de temps libre et de ne pas devoir se préoccuper des aspects financiers.

Assurance épargne Flex Saving
Flex Saving combine la flexibilité d'un compte 3a avec la sécurité d'une assurance, et vous fait profiter d'une rémunération globale attractive.
Suivez-nous