Attention: Vous utilisez une ancienne version d'Internet Explorer. Pour un affichage optimal, merci d’utiliser un navigateur plus récent : Google Chrome, Mozilla Firefox ou Microsoft Edge.

 

Combien les ménages suisses dépensent-ils pour leur sécurité financière?
Frais d'assurance. 

  • Les dépenses de sécurité constituent pour la plupart des ménages le poste le plus important du budget.
  • Les Suisses dépensent en moyenne CHF 74.– par jour pour leur sécurité financière, et ce, essentiellement pour les assurances obligatoires, telles que l’AVS ou la caisse de pensions.
  • Les frais des assurances privées ne représentent qu’une petite partie. 
Électricité, nourriture, impôts: les coûts fixes constituent généralement un poste important du budget ménager. Mais combien les ménages suisses dépensent-ils effectivement pour les assurances et la prévoyance? Nous faisons le point.

Les frais visant à garantir la sécurité financière constituent le premier poste du budget des ménages suisses. Il s’agit de tous les frais qui vous permettent de vous protéger financièrement en cas de problème: les assurances obligatoires (p. ex. l’assurance maladie), mais aussi les assurances facultatives (p. ex. les assurances auto ou inventaire du ménage).

Selon l’Office fédéral de la statistique (OFS), les ménages suisses sont composés de 2,2 personnes et dépensent en moyenne environ CHF 2200.– par mois, soit CHF 74.– par jour pour la sécurité financière (état en 2020). À première vue, cela semble beaucoup... Regardons de plus près.

Grafik Perception

La plus grande partiedes dépenses de sécurité est consacrée aux assurances obligatoiresEnviron CHF 58.– par jour sont versés à:

  • l’AVS, l’AI et l’assurance-chômage: tous les mois, environ 10% de votre salaire est transféré directement dans le 1er pilier. Dans le cas des employés, la moitié est payée par l’employeur et l’autre moitié est déduite du salaire. Quant aux indépendants, ils paient de leur poche la totalité des cotisations du 1er pilier. 
  • la caisse de pensions: à l’instar des prestations du 1er pilier, les prestations du 2e pilier sont déduites directement du salaire des employés. Ces prestations sont également financées conjointement par l’employeur et l’employé.
  • l’assurance maladie: l’assurance de base est obligatoire en Suisse. Un ménage moyen dépense environ CHF 25.– par jour pour l’assurance maladie (éventuelle assurance complémentaire incluse). 

Selon l’OFS, nous versons en moyenne environ CHF 10.– par jour pour notre prévoyance privée dans le pilier 3a et le pilier 3b: une bonne façon de penser à demain.

Moins de 10% de nos dépenses de sécurité sont consacrées aux assurances facultatives, par exemple pour protéger les biens de notre logement
(assurance inventaire du ménage), le monospace familial que vous utilisez au quotidien (assurance auto) ou vos droits en cas de litige (assurance de protection juridique). Nous n’investissons que CHF 6.30 par jour pour protéger nos biens les plus précieux, soit en gros le prix de deux boules de glace: de l’argent qui pourrait être dépensé pour des choses bien moins utiles. Petit investissement, mais grande sécurité... car la vie n’est pas un long fleuve tranquille.
  • 1er poste: sécurité financière (CHF 74.– par jour).
  • 2e poste: logement et énergie (CHF 50.– par jour)
  • 3e poste: impôts (CHF 38.– par jour)
  • Total des trois premiers postes: CHF 162.– par jour, soit CHF 4800.– par mois
L’assurance optimale pour vous?
Nous la trouverons ensemble lors d’un entretien personnel.
Ce que disent nos clients
  Avis sur Google / 4,8 Étoiles
Nos avis sur Google.
État: 2 août 2021 / 2494 commentaires
 
Satisfaction/ 4,7 Étoiles
Résultats de notre enquête clients (en cours).
État:  2 août 2021 / 57 148 commentaires des clients
 
CELA POURRAIT AUSSI VOUS INTÉRESSER
Découvrez grâce à nos 3 conseils de quelles assurances vous n’avez pas besoin. Et faites des économies pour les belles choses de la vie.
Si nous ne pouvons pas offrir un bon rapport prix/prestations, nous préférons renoncer à un produit. Découvrez les assurances que nous jugeons inutiles.
Qu’est-ce qui est couvert par l’assurance et qu’est-ce qui ne l’est pas? Suivez nos conseils pour éviter les lacunes d’assurance... et des ennuis.
Suivez-nous