«L’assurance complète a beaucoup d’avantages décisifs, notamment pour les PME»

Vers le guide Business

Allianz Suisse s’en tient au modèle d’assurance complète pour la prévoyance professionnelle, mais pour quelles raisons?

Les entreprises ont un rôle important à jouer dans la prévoyance professionnelle de leurs employés. Alors que la loi impose uniquement des prestations minimales et un financement au moins paritaire entre employeur et employés, les entreprises peuvent décider d’aller au-delà des prestations minimales en cas de retraite, invalidité et décès. Quels sont les avantages d’une assurance complète dans la prévoyance professionnelle?

Dans une interview avec Smart Media:

Monika Behr

Monika Behr, responsable du ressort Vie chez Allianz Suisse et membre du Directoire
En plus de l’assurance complète, il existe la solution (semi-)autonome. Dans l’assurance complète, les risques «décès», «invalidité» et «vieillesse» sont transférés à une société d’assurance, les fondations semi-autonomes supportent elles-mêmes le risque «vieillesse» et les caisses de pensions autonomes également les risques «décès» et «invalidité». Une différence essentielle est le fait que l’assurance complète accorde un taux d’intérêt garanti, tandis que dans les autres modèles, la rémunération de l’avoir de vieillesse varie davantage.
Les trois modèles ont tous des avantages et des inconvénients. Les besoins, les attentes et l’appétence au risque des clients sont déterminants pour choisir le bon modèle. Dans l’assurance complète, les garanties sont primordiales. Les clients transmettent tous les risques à la société d’assurance et n’ont pas à réfléchir aux risques de placement, aux réserves de fluctuations de valeur ni aux provisions. Dans le cas des caisses de pensions (semi-)autonomes, les avoirs de vieillesse des assurés sont placés par la fondation. En cas de hausse des cours en bourse, les assurés profitent de rendements élevés sur les placements. Mais ils peuvent aussi se retrouver en sous-couverture si jamais la situation n’est pas bonne. Dans ce cas, les employés et les employeurs supportent ensemble la perte et le risque de devoir verser des contributions d’assainissement en cas de sous-couverture. De nombreuses entreprises ne veulent pas s’exposer ni exposer les fonds de prévoyance de leurs collaborateurs et collaboratrices à ce risque. Je suis donc convaincue que l’assurance complète a beaucoup d’avantages décisifs, notamment pour les PME.
Une sous-couverture n’est pas possible dans l’assurance complète. Les assurances doivent – contrairement aux caisses de pensions (semi-)autonomes – respecter les dispositions de l’Autorité de surveillance des marchés financiers (FINMA) et offrir bien plus de garanties. C’est pourquoi les avoirs de vieillesse des assurés sont placés avec une part d’actions très faible et investis dans des solutions moins volatiles. La FINMA vérifie régulièrement le respect des dispositions et fait en sorte qu’il y ait suffisamment de capital pour respecter les exigences. Notre excellente solvabilité et notre très bonne note (AA) montrent qu’Allianz a une position très solide.
Oui, en effet. L’assurance complète est particulièrement appréciée par les PME, l’épine dorsale de l’économie suisse. Ces entreprises n’accordent pas seulement de l’importance à la sécurité, mais aussi à la stabilité et à la confiance et ne souhaitent pas exposer à des risques inutiles les avoirs de vieillesse de leur personnel.
Dans la tourmente, les clients apprécient d’autant plus le fait d’avoir un havre de sécurité. Il s’est une nouvelle fois avéré que l’assurance complète était le bon choix pour de nombreux clients. La demande de telles solutions a augmenté en raison de la crise du coronavirus. À juste titre: même pendant la crise, notre situation en matière de capital ne s’est pas sensiblement détériorée.
Le taux de conversion légal de 6,8% est beaucoup trop élevé. Il ne prend en compte ni les taux négatifs ni l’augmentation de l’espérance de vie. L’avoir de vieillesse disponible à la retraite ne suffit donc plus pour financer la rente de vieillesse prescrite par la LPP. Pour chaque franc converti en rente, il faut ajouter 30 centimes. Une lacune considérable, qui est comblée par les assurés actifs, qui reçoivent moins sur leur capital épargné. Une redistribution qui contredit l’idée du processus de couverture du capital et sape notre LPP, conçue en 1985 et qui mérite une grande reconnaissance internationale. Une réduction du taux de conversion obligatoire est indispensable. Bien sûr, l’élévation de l’âge de la retraite aussi simplifierait la situation.
Nous recommandons à nos clients de donner à leur personnel plus de possibilités d’épargne et de rachat, par des adaptations des plans de prévoyance, afin qu’un capital vieillesse accru soit disponible à la retraite et que le niveau de vie habituel puisse être maintenu. Par ailleurs, il est de plus en plus important pour les assurés d’épargner dans le 3e pilier à titre privé et de combler ainsi les éventuelles lacunes de prévoyance. Nous devons donc tous prendre la responsabilité de notre prévoyance pour pouvoir profiter en toute sérénité d’une retraite bien méritée.
Effectivement, pour pouvoir profiter de la retraite sans souci, une prévoyance privée est indispensable. Il est important de choisir la prévoyance qui correspond à son propre profil d’investisseur et prend en compte la situation spécifique. Pour les uns, c’est un produit très axé sur la sécurité, avec des perspectives de rendement limitées. Pour les autres, c’est une solution de prévoyance qui offre de meilleures perspectives de rendement grâce à des fonds de placement, mais qui présente aussi des risques accrus. Une chose est sûre: la prévoyance vieillesse est une question qui se pose à long terme, et la solution retenue doit donc pouvoir être adaptée de manière flexible à un changement de la situation de vie. Même si les jeunes en particulier n’aiment pas se pencher sur le sujet, je suis convaincue qu’il n’est jamais trop tôt pour le faire.
Je suis particulièrement fière de la grande orientation client de l’ensemble de l’entreprise et de l’engagement infatigable des collaborateurs pour donner sans cesse le meilleur pour les clients. Je me réjouis aussi beaucoup du fait que nous soyons depuis des années en tête du comparatif des caisses de pensions dans l’assurance complète pour la rémunération des avoirs de vieillesse et que nous ayons été distingués à la 1re place comme assureur le plus durable dans le Dow Jones Sustainability Index (DJSI) depuis trois ans. Nous sommes une assurance dotée d’une capitalisation très solide et orientée sur la durabilité, c’est précisément ce que nos clients apprécient beaucoup dans toutes les branches d’assurance.
L’assurance optimale pour vous? 
Nous la trouverons ensemble lors d’un entretien personnel.
Demander un conseil
CELA POURRAIT AUSSI VOUS INTÉRESSER
Nous sommes à vos côtés pour épauler votre entreprise. De l’assistance en cas d’interruption d’exploitation à la gestion de flottes – et bien plus encore.

Soutien aux PME
Vous vous concentrez sur votre cœur de métier, Allianz se charge de vos assurances. Nous mettons toute notre expérience à votre service pour vous soutenir de manière optimale.

Assurance complète LPP
Notre assurance complète LPP prend en charge les risques encourus par votre personnel, tels que le décès et l’invalidité, et supporte également le risque de placement.
Suivez-nous