Tout est bien qui commence bien.
Nos assurances pour les start-up.

Vers le guide Business
Et la voilà. Cette idée qui ne nous lâche plus. En plus du financement adéquat, vous avez besoin de deux choses en particulier: du courage et un partenaire qui assure vos arrières. C’est pour cela que nous sommes là. Avec nos assurances pour start-up, vous pouvez vous concentrer entièrement sur votre idée.
Certaines assurances sont obligatoires pour les entreprises en Suisse. Comme par exemple la protection de la prévoyance vieillesse de tous les employés. D’autres assurances sont certes facultatives, mais recommandées. Comme celles qui protègent une entreprise en cas de sinistre. N’hésitez pas à nous contacter, nous vous conseillerons volontiers. Pour que tout commence bien pour votre start-up, dès le début.

En tant qu’employeur, vous devez veiller à ce que vos employés soient assurés correctement. Cela signifie que vous devez conclure une assurance accident et, dans certaines conditions minimales, une prévoyance professionnelle. Autres assurances sociales obligatoires: l’assurance-chômage et le 1er pilier (AVS, AI et APG). Une assurance indemnités journalières en cas de maladie facultative est par ailleurs recommandée pour vos employés.

La forme juridique de votre start-up définit les assurances sociales qui sont obligatoires pour vous en tant que propriétaire:

  • Si vous êtes propriétaire d’une entreprise individuelle, d’une société collective ou en commandite, vous avez le statut d’indépendant. Vous êtes par conséquent responsable de votre couverture, et les assurances sont pour vous facultatives, à l’exception du 1er pilier. Les cotisations AVS, AI et APG sont obligatoires.
  • Si vous êtes propriétaire d’une SA ou d’une Sàrl, vous avez le statut de salarié. Vous faites par conséquent partie du cercle de travailleurs, et vous devez respecter les mêmes règles que vos employés. C’est pourquoi les assurances sociales sont également obligatoires pour vous.

La prévoyance professionnelle est également appelée LPP, 2e pilier ou caisse de pensions. Tous les employés qui effectuent des versements su titre de l’AVS et perçoivent un salaire annuel de plus de CHF 21 330.– (état au 1.1.2019) doivent être assurés auprès d’une caisse de pensions pour les risques suivants:

  • Décès et invalidité à compter du 1er janvier suivant les 17 ans révolus
  • Prévoyance vieillesse à compter du 1er janvier suivant les 24 ans révolus

Les indépendants ne sont pas assurés de manière obligatoire. Ils peuvent cependant s’assurer de manière facultative dans le 2e pilier.

En plus de la prévoyance professionnelle, vous devez, en tant qu’employeur, également conclure une assurance accident pour vos employés. Elle s’applique en cas d’accidents à l’intérieur et à l’extérieur de l’entreprise et couvre au max. 80 % du dernier salaire. Mais uniquement jusqu’au maximum LAA de CHF 148 200 par personne et par année (état au 1.1.2019). Vous pouvez combler cette lacune avec une assurance complémentaire LAA.

L’assurance accident n’est pas obligatoire pour les indépendants, mais elle est néanmoins judicieuse. Tout comme pour les membres de la famille qui aident au sein de l’entreprise, mais qui ne perçoivent pas de salaire en espèces et qui ne paient pas de cotisations AVS.

Si vos employés tombent malades, vous êtes légalement tenus de continuer de verser le salaire. Le maintien du versement du salaire est certes limité dans le temps, mais cela peut devenir rapidement très cher pour vous. Dans un tel cas, l’assurance indemnités journalières en cas de maladie vous vient en aide.

Une assurance indemnités journalières en cas de maladie est également judicieuse pour les start-up. Si vous, en tant que propriétaire d’une SA ou d’une Sàrl, ne pouvez plus travailler ou que vos employés sont absents, vous et votre entreprise en souffrez. Une assurance indemnités journalières en cas de maladie vaut également la peine pour vous en tant qu’indépendant sans statut d’employé, étant donné que l’obligation de continuer de verser le salaire s’applique uniquement aux employés.

Contrairement aux assurances sociales, la plupart des assurances commerce ne sont pas obligatoires. Mais elles offrent une protection financière en cas de sinistre. Et vu que toutes les entreprises sont différentes, votre assurance start-up doit vous offrir la protection dont vous avez réellement besoin.
Si des tiers subissent des dommages par la faute de votre entreprise, Allianz s’occupe des clarifications et des négociations avec les lésés ou leur avocat. L’indemnisation des prétentions justifiées de tiers et la défense contre les prétentions injustifiées, liées tant à des dommages corporels (santé, blessure, décès) qu’à des dommages matériels (détériorations, destruction), constituent le cœur de la couverture d’assurance de votre assurance responsabilité civile. Dans certaines branches, de purs préjudices pécuniaires peuvent également être assurés. Pour protéger votre fortune contre les créances financières de tiers, la conclusion d’une assurance responsabilité civile est absolument nécessaire. Les risques variant fortement d’une branche à une autre, nous regardons ensemble quelle protection est judicieuse pour votre start-up.
En cas de dommages à la propriété de votre entreprise, notre assurance de choses vous protège des conséquences financières. Elle aide en cas de dégâts naturels, d’incendie, de vol, de bris de glaces, de dégâts d’eau et d’autres risques. Et chaque branche comportant des risques différents, vous pouvez adapter notre assurance de choses à vos besoins. Ainsi, nous assurons vos stocks de marchandises, machines, ordinateurs, véhicules à moteur, bâtiments, coûts consécutifs comme frais de déblaiement et de reconstitution des données/livres de commerce et frais de changement de serrures.
Les cyberrisques font aujourd’hui partie des risques les plus importants pour les entreprises. Protégez votre start-up avec notre cyberassurance. Elle s’applique par exemple en cas de piratages, d’attaques par chevaux de Troie ou rançongiciels.
L’impossibilité d’utiliser les locaux ou une machine suffit pour paralyser toute la production. Notre assurance en cas d’interruption d’exploitation prend en charge les pertes de revenus et les frais supplémentaires engendrés par l’interruption d’exploitation.
Litiges avec des fournisseurs, des clients ou des collaborateurs: en tant que start-up, vous êtes exposé à de nombreux risques juridiques. Notre assurance de protection juridique vous fait gagner du temps tout en vous épargnant tracas et frais.
BON À SAVOIR
du business plan à la forme juridique correcte. Il n’y a rien de plus passionnant que la création d’une entreprise. Pour bien réussir, vous trouverez ici plein de conseils.
L’assurance optimale pour vous? 
Nous la trouverons ensemble lors d’un entretien personnel.
Demander un conseil
CELA POURRAIT AUSSI VOUS INTÉRESSER

Soutien aux start-up et aux jeunes pousses
Disposez d’un partenaire solide aux côtés de votre start-up ou de votre jeune entreprise. Nous mettons nos compétences et notre expérience à votre service.

Assurance commerce
Des conseils compétents et des solutions d’assurance compactes – spécialement pour les PME et adaptées à vos besoins. 
Nous sommes à vos côtés pour épauler votre entreprise. De l’assistance en cas d’interruption d’exploitation à la gestion de flottes – et bien plus encore.
Suivez-nous