Les cyberrisques en tête des préoccupations des entreprises suisses

Wallisellen, 14. janvier 2020 – Les cyberincidents arrivent pour la première fois en tête du classement des risques commerciaux pour les entreprises du monde entier. Tel est le résultat du neuvième Allianz Risk Barometer établi à partir d’une enquête réalisée auprès de plus de 2700 professionnels du risque dans plus d’une centaine de pays.  En Suisse aussi, les cyberrisques ont ravi la première place aux interruptions d'exploitation. La demande en cyberassurances ne cesse d’augmenter, tout comme le nombre de sinistres liés à la cybercriminalité. 
L’interdépendance croissante des réseaux économiques rend les entreprises plus vulnérables aux cyberattaques. Les actions spectaculaires de hackers et les vols de données font régulièrement la une des journaux. En dérobant des informations, en introduisant des maliciels dans les réseaux internes ou en paralysant les serveurs, les cybercriminels peuvent causer plusieurs millions de francs de dommages aux entreprises, nuire à leur image, voire entraîner une interruption d'exploitation pouvant mettre leur existence en péril. Cette évolution est confirmée par l’enquête de l’Allianz Risk Barometer à laquelle ont participé plus de 2700 professionnels du risque dans le monde: la plus grande menace redoutée par les entreprises n'est plus l’interruption d'exploitation, mais la cyberattaque.

En Suisse aussi, les cyberrisques (57% des réponses) délogent les interruptions d'exploitation (56% des réponses) de la première place du classement selon l'enquête réalisée auprès d’une soixantaine de participants. Viennent ensuite à la troisième place (avec 34% des réponses seulement) les craintes de changements juridiques pour le secteur économique, notamment induites par les guerres commerciales et le regain de protectionnisme. Autre nouveauté: le risque de rappels de produits, de défauts de qualité ou de défauts de série figure désormais dans le top 10 des préoccupations (11% des réponses). Le risque de catastrophe naturelle continue, quant à lui, de reculer et n’arrive qu’en neuvième position (11% des réponses). «Une cyberattaque peut avoir lieu partout et à tout moment. Les entreprises ont donc tout intérêt à se protéger contre ces nouveaux risques À elle seule, Allianz Suisse enregistre déjà des taux de croissance à deux chiffres dans le domaine des cyberassurances. Il faut dire que les cas de sinistre se multiplient aussi», souligne Carlos Casian, expert en cyberrisques d’Allianz Suisse. «Les cyberassurances n’en restent pas moins un produit de niche en Suisse. Mais cela devrait changer dans les prochaines années.» 

Qu'elles soient dues à une panne technique ou à une cyberattaque, les interruptions d'exploitation peuvent être lourdes de conséquences pour les entreprises lorsque les données, systèmes ou technologies nécessaires ne sont plus disponibles. «De nombreux incidents sont dus au manque de vigilance des employés.» Seules des formations ciblées pour le personnel peuvent permettre de maîtriser ce risque «humain». Et les entreprises ont encore beaucoup à faire dans ce domaine», déclare Ivo Heeb, Chief Underwriter Financial Lines d’AGCS en Suisse.

Pour en savoir plus sur les résultats de l’Allianz Risk Barometer 2020:

https://www.agcs.allianz.com/news-and-insights/reports/allianz-risk-barometer.html

VOS INTERLOCUTEURS
Hans-Peter Nehmer
Responsable Communication d’entreprise
Bernd de Wall
Senior Spokesperson
RESTEZ À JOUR
Mail
Abonnez-vous à nos communiqués de presse. Nous vous informerons régulièrement des actualités d’Allianz Suisse.
 
S'abonner
Twitter
Suivez Allianz Suisse sur Twitter à @AllianzSuisse. ci, vous obtenez un aperçu exclusif de tout ce qui nous anime.
 
Vers Twitter
À PROPOS DU GROUPE ALLIANZ SUISSE

Avec un volume de primes de plus de 3,6 milliards de francs, le groupe Allianz Suisse est l’une des principales sociétés d’assurances de Suisse. Font notamment partie du groupe Allianz Suisse Société d’Assurances SA, Allianz Suisse Société d’Assurances sur la Vie SA, la CAP Compagnie d’Assurance de Protection Juridique SA et Quality1 AG. Le coeur de métier du groupe Allianz Suisse englobe l’assurance, la prévoyance et la gestion de fortune. Allianz Suisse emploie quelque 3600 collaborateurs et fait partie du groupe international Allianz, présent sur tous les continents, dans plus de 70 pays. En 2013, le groupe Allianz a été reconnu comme Super Sector Leader du Dow Jones Sustainability Index (DJSI). Depuis l’an 2000, l’entreprise est très bien placée dans cet indice de durabilité mondialement suivi.

En Suisse, plus d’un million de clients privés et plus de 100 000 entreprises font confiance à Allianz Suisse, à chacune des étapes de leur vie et de leur développement, pour les prestations de conseil ainsi que leurs couvertures d’assurance et de prévoyance. La densité de son réseau de près de 120 agences lui permet d’être proche de ses clients dans toutes les régions du pays.

Allianz Suisse est partenaire officiel de la Croix-Rouge suisse, de Swiss Paralympic et du Swiss Economic Forum (SEF). Par ailleurs, elle est sponsor principal de la Journée du cinéma Allianz qui a lieu dans toute la Suisse, et a également donné son nom aux manifestations Allianz Cinema à Zurich, Bâle et Lausanne.

Suivez-nous