Attention: Vous utilisez une ancienne version d'Internet Explorer. Pour un affichage optimal, merci d’utiliser un navigateur plus récent : Google Chrome, Mozilla Firefox ou Microsoft Edge.

Allianz Global Wealth Report 2021: la Suisse retrouve la deuxième place pour les actifs financiers nets

  • Les actifs financiers bruts dans le monde passent pour la première fois la barre des 200 000 milliards d'euros
  • Les confinements liés au coronavirus ont fait grimper l’épargne
  • La Suisse est le 2e pays au monde pour les actifs financiers nets, mais aussi le pays le plus endetté
  • Les ménages suisses misent de plus en plus sur les actions en raison des taux d'intérêt négatifs
Wallisellen, le 7 octobre 2021 – L’année dernière, la crise du coronavirus a non seulement causé des dommages en matière de santé, mais a aussi eu de graves conséquences économiques. Malgré tout, les marchés boursiers se sont rapidement remis de ce choc grâce à la politique monétaire et fiscale. Par ailleurs, l'épargne a explosé du fait des confinements: les actifs financiers mondiaux bruts ont dépassé le niveau de l'année précédente, selon le 12e «Global Wealth Report» d'Allianz, et franchi pour la première fois la barre des 200 000 milliards d'euros. 

Le «Global Wealth Report» d'Allianz a analysé les actifs financiers et l’endettement des ménages privés dans près de 60 pays. L'année 2020 a ainsi été une année de contrastes extrêmes. Le Covid-19 a détruit des millions de vies et réduit les moyens de subsistance de nombreuses personnes dans le monde entier. Il a plongé l’économie mondiale dans sa plus grave récession depuis la Seconde Guerre mondiale. Dans le même temps, la politique monétaire et fiscale a mobilisé des sommes inimaginables pour soutenir l'économie, les marchés et les individus. Avec succès: les revenus ont été stabilisés et les marchés d’actions se sont rapidement redressés. Grâce à ce vent arrière, la fortune des ménages a résisté à la crise du coronavirus: les actifs financiers bruts mondiaux[1] ont augmenté de 9,7% en 2020, atteignant pour la première fois la barre magique des 200 000 milliards d'euros.

 

L'épargne a été le principal moteur de la croissance. Les confinements ont considérablement réduit les occasions de consommation et généré un phénomène mondial d’«épargne forcée». La nouvelle épargne a décollé de 78% pour atteindre 5200 milliards d'euros, un record absolu. Les apports sur les comptes bancaires ont presque triplé (+187%). Les dépôts bancaires représentaient la moitié ou plus de la nouvelle épargne sur tous les marchés étudiés. Les dépôts bancaires dans le monde ont donc connu une croissance à deux chiffres, à hauteur de 11,9% pour la première fois; la dernière valeur la plus élevée, 8%, remontait à 2008, pendant la grande crise financière. Alors que la classe d'actifs des titres a également connu une forte croissance de 10,9%, sous l'effet de l’envol des marchés boursiers, l'évolution des assurances et des fonds de pension a été beaucoup plus contenue (+6,3%).
Les actifs financiers bruts des ménages suisses ont augmenté de 3,9% en 2020, après une hausse presque deux fois plus forte l'année précédente (7,6%). Cette croissance un peu plus tranquille est principalement due à la classe d'actifs des titres, qui a augmenté de 6,5% (2019: 17,4%). Cette hausse est principalement imputable à l'apport d'une nouvelle épargne. Alors que la Bourse suisse n'a pratiquement pas bougé au cours de l'année 2020, les ménages suisses ont investi 48 milliards d'euros sur les marchés de capitaux, soit plus que jamais auparavant et près de dix fois plus que l'année précédente. Pour la première fois, le volume total de la nouvelle épargne a également dépassé la barre des 100 milliards d'euros. Et contrairement à leurs voisins, qui ont surtout augmenté leurs dépôts bancaires, les épargnants suisses ont réduit leurs apports dans les dépôts bancaires (de 34 à 29 milliards d'euros); les taux d'intérêt négatifs les poussant vers la bourse. En revanche, les apports dans les assurances et les fonds de pension sont restés pratiquement inchangés, à 27 milliards d'euros. La croissance de ces classes d'actifs n'a donc pas été spectaculaire. Les dépôts bancaires ont augmenté de 3%, les assurances et les fonds de pension de 2,9%.

Les engagements ont augmenté de 2,7% en 2020, ce qui correspond à peu près au taux de croissance de ces dernières années. Toutefois, la croissance économique s'étant effondrée au même moment, le taux d'endettement (engagements en % du PIB) a bondi à 135%: la Suisse reste ainsi le pays le plus endetté au monde. Avec 101 210 euros, l’endettement par habitant dépasse également pour la première fois la barre des 100 000 euros.

Enfin, les actifs financiers nets totaux ont augmenté de 4,5%. Avec une fortune financière nette par habitant de 212 050 euros, la Suisse se maintient ainsi à la deuxième place du classement des 20 pays les plus riches (fortune monétaire par tête); comme l'année précédente, la liste est dominée par les États-Unis. Si les premières places de la Suisse et des États-Unis n'ont pas changé au cours des deux dernières décennies, des changements majeurs peuvent être observés derrière eux. Certains pays européens, comme l'Italie, la France, la Belgique ou le Royaume-Uni, ont connu un effondrement relativement spectaculaire. Par conséquent, le top 10 d'aujourd'hui est sensiblement différent de celui de 2000: il se joue essentiellement entre la Scandinavie et l’Asie. En 2021, la croissance devrait être à nouveau plus dynamique, à condition qu'il n'y ait pas de forte correction sur les marchés boursiers, qui ont bien performé jusqu'à présent. Au premier semestre, les ménages suisses et leurs actifs financiers ont ainsi déjà augmenté d'environ 5%.

Les actifs financiers continuent de croître

Malgré un démarrage lent, les goulets d'étranglement persistants dans le commerce mondial et les nouvelles variantes du virus qui imposent de nouvelles restrictions, le PIB mondial connaîtra une forte croissance cette année, selon Allianz, grâce à la campagne de vaccination, qui permettra à l'économie de se rouvrir et de revenir (en partie) à la normale. Dans le même temps, la politique monétaire nettement plus souple et la politique budgétaire généreuse restent en vigueur. Qu’est-ce que cela signifie pour les épargnants dans le monde entier? À condition qu'il n'y ait pas de correction boursière sévère au cours des derniers mois de l'année, 2021 devrait également être une bonne année pour eux: les actifs financiers bruts mondiaux devraient augmenter de 7%.

IHRE ANSPRECHPARTNER
Hans-Peter Nehmer
Head Corporate Communication
Bernd de Wall
Senior Spokesperson
UP-TO-DATE BLEIBEN
Mail
Wir informieren Sie regelmässig über News der Allianz Suisse. Abonnieren Sie unsere Medienmitteilungen.

 
Jetzt abonnieren
Twitter
Folgen Sie der Allianz Suisse auf Twitter unter @AllianzSuisse. Hier erhalten Sie exklusive Einblicke in alles, was uns bewegt.
 
Ab auf Twitter
ÜBER DIE ALLIANZ SUISSE GRUPPE
Die Allianz Suisse Gruppe ist mit einem Prämienvolumen von über 3.7 Mrd. Franken eine der führenden Versicherungsgesellschaften der Schweiz. Zur Allianz Suisse Gruppe gehören unter anderem die Allianz Suisse Versicherungs-Gesellschaft AG, die Allianz Suisse Lebensversicherungs-Gesellschaft AG, die CAP Rechtsschutz-Versicherungsgesellschaft AG und die Quality1 AG. Die Geschäftstätigkeit der Allianz Suisse Gruppe umfasst Versicherung, Vorsorge und Vermögen. Sie beschäftigt rund 3500 Mitarbeiterinnen und Mitarbeiter und ist Teil der internationalen Allianz Gruppe, die in über 70 Ländern auf allen Kontinenten präsent ist. 2013 wurde die Allianz Gruppe als Super Sector Leader des Dow Jones Sustainability Index (DJSI) ausgezeichnet. Seit dem Jahr 2000 ist das Unternehmen mit Spitzenpositionen in dem weltweit beachteten Nachhaltigkeitsindex vertreten.

In der Schweiz verlassen sich über 930 000 Privatpersonen und über 100 000 Unternehmen in allen Lebens- und Entwicklungsphasen auf die Beratung und den Versicherungs- und Vorsorgeschutz der Allianz Suisse. Ein dichtes Netz von 130 Geschäftsstellen sichert die Nähe zu den Kunden in allen Landesteilen.

Die Allianz Suisse ist offizieller Partner des Schweizerischen Roten Kreuzes, von Swiss Paralympic, und des Swiss Economic Forum (SEF). Darüber hinaus ist die Allianz Suisse Titelsponsorin des schweizweiten «Allianz Tag des Kinos» und Namensgeberin der Allianz Cinemas in Zürich, Basel und Genf.
Folgen Sie uns