Interview avec Geza & André Scholtz

 
Pour avoir du succès, il faut innover. Ce sont les gens qui créent des attaches, justement parce qu’ils sont eux-mêmes intéressants. Ceux qui sortent des sentiers battus. Nous communiquons avec beaucoup de gens à qui nous devons montrer nos projets. Dans ce cadre, il faut impérativement être vrai. C’est pour cela que nous réussissons si bien dans ce que nous faisons: Nous vivons autant notre métier que notre hobby et incarnons les deux avec une vraie passion.

Il y a quelques années, Geza Scholtz a voulu convaincre Richard Branson, le fondateur de Virgin, d’oser tenter une aventure en kitesurf son frère André et lui. Mission impossible, aurait-on pu penser. Pas pour Geza Scholtz. Alors que la majorité de ses tentatives de contact s’étaient soldées par un échec, il est tombé sur un alpiniste américain qui était allé en expédition au Groenland avec Branson. Le kitesurfer a finalement rencontré le célèbre pionnier. Ce n’était certes pas pour faire du kite, mais le simple fait de discuter avec un entrepreneur talentueux a été une grande source d’inspiration. Le contact avec l’alpiniste a également permis d’acquérir un nouveau sponsor. Comme l’explique André Scholtz:

dans une entreprise qui marche, il faut parfois sortir des sentiers battus. Ce sont finalement les «grains de folie» qui deviennent réalités. Ce sont eux qui vous poussent à réaliser des performances hors normes. Bien sûr, on se heurte aussi à des obstacles. Il ne faut pas se focaliser sur les portes fermées, mais au contraire regarder s’il n’y a pas encore une fenêtre ouverte à droite ou à gauche. Il faut être tenace et ne pas céder.

Geza et André Scholtz ne parlent pas d’eux-mêmes comme de kitesurfers portés sur l’aventure, ils ne sont d’ailleurs «même pas» les meilleurs kitesurfers du pays. Les deux dentistes sont plutôt des aventuriers passionnés de kitesurf. Et puis ils ont aussi beaucoup d’autres projets: André rédige actuellement une thèse à l’Université de Zurich et Geza s’est mis en tête de concevoir une belle climatisation. Ils travaillent tous les deux à environ 60% comme dentistes dans leur propre cabinet et ont la responsabilité, en tant qu’entrepreneurs, de leurs patients, de leur entreprise et des collaborateurs. Concilier esprit d’entreprise et créativité dans son métier demande beaucoup de discipline, de gestion du temps et d’organisation. Dès lors, ces conditions sont-elles compatibles avec le besoin de liberté qu’ont les aventuriers? Des différences apparaissent dans ce domaine entre les deux frères, comme le décrit André:

Geza est quelqu’un de très discipliné, alors que je me laisse facilement distraire. Quand il fait beau, je suis vite attiré par le lac pour aller faire du kite plutôt que de finir de rédiger le dossier des patients, alors que Geza passe encore deux heures devant son ordinateur. Nous fonctionnons donc très différemment au quotidien. Mais si nous avons un objectif important en vue, je suis moi aussi très discipliné et nous ne le lâchons pas tant que nous n’avons pas vraiment avancé... et concrétisé notre idée.

C’est dans le bus, en rentrant chez lui, que Geza a eu l’idée d’une expédition au Groenland en kite. Les deux tentatives de traversée du détroit de Béring entre l’Alaska et la Sibérie, en 2010 et 2011, s’étaient soldées par un échec et Geza Scholtz savait qu’un chemin semé d’embûches les attendrait. Le simple fait qu’ils aient pu présenter le film de leur aventure sur un écran de 300 m2 et devant 1700 personnes dans le cadre d’Allianz Cinema lors de l’été 2016 démontre qu’avec suffisamment d’endurance, tout est possible.

Kitesurfer extrème et ambassadeur d’Allianz

Geza et André Scholtz sont deux frères qui ont un cabinet dentaire commun et partagent une grande passion: le kitesurf. En 2013, ils ont même été les premiers kitesurfers au monde à traverser le détroit de Magellan, en Amérique du Sud. Deux ans plus tard, une nouvelle aventure les mène au Groenland, où ils évoluent entre les icebergs dans des conditions météorologiques très difficiles. Lors de ce projet, ils ont été soutenus par Allianz Suisse, qui les a ensuite engagés comme ambassadeurs du service externe. Si ce partenariat peut sembler à première vue inhabituel, il s’avère très vite, en discutant avec ces deux «caméléons», qu’ils pourraient, en plus de traiter leurs patients, les conseiller pour leurs questions d’assurance. Les deux dentistes ont un sens aigu des responsabilités et peuvent être très disciplinés quand il s’agit d’atteindre un but qu’ils se sont fixé. Néanmoins, ils ne se laissent pas enfermer dans un cadre et ont besoin de champ libre pour laisser de temps à autre libre cours à leur folie.


Faire preuve de courage, savourer sa liberté: aussi bien au service externe qu’en faisant du kitesurf. (disponible seulement en allemand)

Nous soutenons les personnes qui osent. Geza Scholtz, kitesurfeur et ambassadeur d’Allianz, à propos de son expérience avec Allianz. 
Contact
Si vous avez des questions, n’hésitez pas à vous adresser à Susanne Dachs, HR Manager Distribution.

+41 58 358 83 48
susanne.dachs@allianz.ch
Marché du travail
Offres d’emploi pour les novices et les experts de l’assurance.
 
Offres d’emploi
Sales Talent Network
S’inscrire et rester en contact avec nous: pour recevoir des informations sur des postes, des événements et des nouveautés.
 
S'inscrire
A DECOUVRIR EGALEMENT
Interview avec Sven Ricklin
Le chef de vente de l'agence générale Gerhard Vogt de Rapperswil-Jona explique pourquoi son rôle est de montrer l'exemple.
Interview avec Sanel Mustedanagic
Le chef de vente de l’agence générale Thomas M. Bergamin de Sargans explique dans une interview, pourquoi il a de la chance de pouvoir vendre de la sécurité.
Interview avec Reto Hässig
Le conseiller à la clientèle à l’AG Beat Weilenmann, à Dietikon explique dans une interview pourquoi, la journée s'organise différemment au service externe.
Suivez-nous